Réagir en cas de libéralisation du marché du travail

Parce que le gouvernement est un bon gars, le Ministère de la Vérité vient d’éditer ses conseils en cas de libéralisation du marché du travail.
Un document qui, à n’en pas douter, sera très utile pour les salariés en ces temps de terreur et d’incertitude, car, à l’instar des attentats, on ne sait jamais quand ça peut nous tomber sur la gueule, une réforme libérale du droit du travail.

Un conseil, si tu veux pas t’esquinter les yeux et économiser l’ophtalmo, tu peux cliquer sur l’image pour agrandir.

reagir-liberalisation-travail

 

Publicités

2 commentaires sur “Réagir en cas de libéralisation du marché du travail

  1. Je découvre à l’instant ton blog en intégralité, ben ça poutre sévère sa maman.
    Comme un Hippopotable camé aux amphets de la généralisation qui aurait décidé de copuler avec un axolot au poil soyeux.
    Image qui me fait toujours rire aux larmes, comme tes écrits.

    Continu, steuplé, j’aime aussi regarder attentivement dans des stéthoscopes pour dissequer la vie (le couteau de boucher aide), les humains et les grenouilles, y trouver le reflet de mon âme, m’apercevoir que je suis beau, que tu es beau, nous sommes tous beau, que la vie est une licorne chromée vomissant des arc-en-ciel et que si on colle un bout dans les oreilles et l’autre sur le bidou, ça fait des bruits rigolos.

    Donc continue, steuplé ❤ (même si les blogs écrits, c'est so 2008, quoi)

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour, quelle agréable surprise de découvrir un commentaire, élogieux de surcroît! Il est vrai que je publie peu, retranché que je suis dans mon Bunker Rouge de l’Apocalypse (c’est comme ça que j’appelle tendrement mon loft avec vue sur la baie de San Francisco).
      Mais je te rassure, je continuerai à publier sur ce blog, à mon rythme de publication habituel, à savoir la cadence quasi insoutenable de 5 articles par an et demi, le temps que je trouve des cibles dignes que je m’y attarde.
      Comme tu le me fais justement remarquer, je ne suis pas insensible au charme désuet de l’art du blogging, mais je suis néanmoins porté vers l’avenir et la haute technologie de 2012: je publie également ces derniers temps des vidéos sur Youtube, dans lesquelles, fidèle autant que Castro à mes idéaux de liberté communiste, j’explique par exemple à Manuel Valls l’archétype du robot tueur dans le cinéma bis, ce qui a l’air bien chiant dit comme ça mais j’ai mis des extraits de films avec Tom Selleck. Ça se trouve là; https://youtu.be/iPbgqgV9wmg
      Normalement, tu devrais alors te demander: mais pourquoi fait-il cette auto-promotion éhontée dans sa réponse à mon commentaire, et n’a-t-il pas plutôt publié un billet sur son blog?
      C’est le moment ou, détournant le regard, je commencerai à bafouiller fievreusement une réponse confuse avant de trouver n’importe quel prétexte, aussi futile soit-il pour m’éclips… OH C’EST MERVEILLEUX C’EST FOU REGARDE DERRIÈRE TOI UNE GIRAFE A NUQUE BLEUE!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s